Comment savoir si vous souffrez de l’appendicite ?

L’appendicite est une maladie très fréquente chez les personnes de moins de 20 ans. Ce mal intervient lorsque le colon droit est bouché et doit être traité immédiatement. Suivez dans cet article les causes et les manifestations de l’appendicite ?

Les symptômes de l’appendicite

L’appendicite se manifeste par des douleurs atroces au niveau de l’abdomen et très souvent au niveau du nombril à votre côté droit. Vous pouvez avoir des nausées, une grande fièvre et surtout des vomissements. Cliquez sur le site https://positivia.fr/sujet/sante-bien-etre/ pour en savoir plus. L’appendicite peut vous créer des migraines et de la constipation. Quand vous détectez ces symptômes, il est conseillé de ne rien prendre comme nourriture et de ne rien boire avant d’aller à l’hôpital. Éviter de prendre des médicaments sans l’avis de votre médecin, car cela pourrait augmenter les risques.

Les causes de l’appendicite

L’appendicite peut avoir plusieurs causes qu’on peut ne pas connaître très tôt. En effet, quand vous commencez par ressentir le mal, vous ne pouvez pas détecter les symptômes rapidement. Malgré cela, les spécialistes de ce mal disent que ce sont des parasites qui sont responsables. Ce qui ne donne pas la possibilité de savoir rapidement que vous avez ce mal afin d’utiliser des méthodes de prévention. 

Les traitements de l’appendicite

Le mal peut disparaître sans aucun traitement, mais ce cas est très rare. Le traitement de ce mal implique une intervention chirurgicale. Cette intervention consiste à faire l’ablation de l’appendice. Vous devez savoir que cela n’est pas une solution optimale. La méthode traditionnelle pour faire une appendicectomie consiste à inciser au niveau de la fosse iliaque droite et à enlever l’appendice. Cette méthode s’appelle la laparotomie. Elle est moins risquée et ne crée pas des infections après opération. Il existe une autre qui consiste à faire des traitements par des antibiotiques. Mais les médecins ne vous proposent pas cette méthode. Et elle peut guérir le mal en fonction de la gravité.

Enfin, quand vous constatez des symptômes de ce mal, le mieux est de parler à un médecin spécialiste et de bien suivre ses prescriptions.